Les conseils pour cartonner à son oral!

La préparation

Une bonne préparation est indispensable, c’est 50 % du résultat.  Se préparer, cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas être authentique et naturel le jour de son entretien. La préparation doit être perçut comme un élément, vous permettant comprendre ce qui vous a conduit à faire tel ou tel choix et la raison pour laquelle vous vous trouvez ici aujourd’hui.

La préparation à un oral est importante, elle permet notamment d’éliminer un peu de stress.

 

01

Quatre conseils pour bien préparer son oral

  • Se renseigner sur l’établissement

Son classement, sa renommé, ses débouchés professionnels…

  • Préparer votre présentation

C’est la première question redondante dans les entretiens. Souvent la présentation est associée à une durée requise, et c’est ce qui fait toute la différence, car on ne se présente pas de la même façon en 1 minutes ou en 10 minutes. Il est donc conseillé d’avoir préparer en amont plusieurs versions suivant la même ligne directrice. De manière générale, Il faut vous présenter de façon synthétique, vous commencez par présenter votre parcours puis vous pouvez parler un peu de vous (vos activités périscolaires, vos centres d’intérêts et vos traits de caractères). Pour autant, resté concis, cela peut vite devenir laborieux.

  • Construire votre projet professionnel

Il doit être construit et pertinent et surtout doit s’inscrire parfaitement dans la logique de votre parcours universitaire.

  • Réfléchir à 3 qualités/ 3 défauts

Cela est un grand classique des entretiens. Mieux vaut donc s’y préparer. Les candidats ont généralement un peu de difficultés à trouver leur qualités et identifier leur défauts. Attention, il ne faut pas tomber dans le stéréotype d’un défaut se transformant en qualité ou d’un «défaut-qualité». Distinguez plutôt les défauts, des qualités et montrez au jury que vous avez conscience de vos défauts et que vous faites votre possible pour le corriger.

Etre préparé, c’est se mettre dans conditions les plus favorables pour réussir ces oraux, la veille, nous vous conseillons donc de préparer soigneusement vos affaires telle que votre convocation, carte d’identité, votre bouteille d’eau, vos vêtements…

 

entretien

Le jour J

L’habilement

Par respect envers les personnes qui vous auditionne, on ne met ni baskets, ni jean lorsque l’on va à un entretien. L’étudiant doit être habillé de façon la plus sobre possible, son habillement ne doit pas le distinguer des autres étudiants.

Vous pouvez opter pour la cravate, le costume ou le tailleur, pour autant, ils ne sont pas forcément indispensables mais c’est vrai qu’en droit particulièrement, la tenue classique est fortement appréciée. Si vous n’êtes pas à l’aise avec le tailleur, vous pouvez opter pour une tenue moins stricte comme une chemise, un pantalon et une veste, ou bien une jupe et un chemisier.

L’attitude

  • 
Limiter votre stress

Les oraux sont la première source de stress des étudiants d’une façon générale. La plupart des étudiants consciencieux ont le sentiment qu’ils jouent leur avenir professionnel à cet entretien. Et cela, le jury en a tout à fait conscience. C’est pourquoi, ce stress ne peut les pénaliser en tant que tel. Il n’est pas anormal de perdre un peu de fluidité dans son discours au départ, Cependant, le stress ne doit pas vous faire perdre tous vos moyens et aboutir à vous déstabiliser et ainsi faire perdre à votre discours toute sa cohérence. Il est donc primordiale d’apprendre à gérer son stress, l’entrainement et la préparation sont les meilleurs moyens.

  •  Eviter les généralités

Pensez à chercher toujours à justifier vos propos notamment avec des exemples.

  • Oublier les questions banales en fin d’entretien

Souvent, à la fin de l’entretien, le président du jury demande si l’étudiant a des questions. Il n’est pas indispensable d’en avoir une. Si vous en avez une, c’est très bien. Mais il est préférable d’éviter la question banale dont l’on connait déjà la réponse.MD_wc

Commentaires