Licence mention droit privé, public ou généraliste, le choix est-il crucial?

Dans la plupart des universités, dés la troisième année de licence de droit, les étudiants doivent faire des choix d’orientation.

Trois sortes de licence sont généralement proposées :

  • Licence mention droit privé
  • Licence mention droit public
  • Licence générale dite mixte traitant aussi bien de matières privatistes que publicistes

 

Le choix de cette spécialisation n’est pas décisif. En effet, les étudiants qui choisissent une licence mention droit privé feront néanmoins des matières publiques. Cette spécialisation a influe principalement sur les matières de travaux dirigés, les publicistes auront des matières publiques et inversement. Quant aux généralistes, ils traiteront des matières aussi bien privée que publique.

Le choix de la licence n’est donc pas crucial, bien qu’il puisse avoir une influence lors de la sélection en Master 2. En effet, les masters présentent des spécialités et pour intégrer ces masters, votre dossier universitaire sera étudié minutieusement. Les directeurs de master sont très attentifs à vos résultats mais également à la cohérence de votre parcours qui passe par le choix de vos matières et donc de votre profil. Cependant, si vous justifiez vos choix vous ne pourraient pas être pénalisé.

 

Il ne faut pas oublier que pour être un bon juriste, il faut maitriser aussi bien le droit public que le droit privé, il ne faut donc pas se spécialiser trop vite. Si vous n’avez aucune préférence opter pour le régime généraliste qui vous permettra d’avoir une vision mixte.

Les professions juridiques sont ouvertes aussi bien aux juristes privatistes que publicistes. A ce titre figure notamment, le concours du barreau, le concours de la magistrature, le doctorat ou encore le métier de juriste d’entreprise. D’autres professions sont plus spécifiques au droit privé comme le domaine du notariat. En droit public, il existe certains concours spécifiques comme le concours de l’Institut Régional d’Administration ayant pour finalité l’intégration de la fonction publique.

 

Commentaires

  • nada

    En Tunisie , on doit choisir après la L1 entre droit privé et public et je galère dans mon choix vu que je ne sais pas lequel des deux m’interesse pour l’instant