La profession de greffier

Le greffier est un agent de la fonction publique (catégorie B), il siège au sein des juridictions de l’ordre judiciaire. On compte aujourd’hui 8 600 greffiers en France.

greffieny

Le métier

Le greffier est doté de trois fonctions principales :

  • L’accomplissement de tâches administratives

La première fonction du greffier est l’exécution de tâches administratives. En effet, il est avant tout un technicien de la procédure juridictionnelle. Il enregistre les demandes des plaignants et rédige des actes. Il assiste les magistrats notamment en authentifiant les actes de la juridiction. Cette fonction est primordiale car il faut rappeler qu’une procédure irrégulière peut entrainer la nullité d’un jugement.

  • L’assistance aux audiences

La présence d’un greffier est obligatoire à l’audience. Il retranscrit officiellement les débats, Il rédige aussi les arrêts du tribunal et dresse les procès-verbaux.

  • L’accueil au tribunal

Il peut également être en charge d’un poste d’accueil et d‘information au public au sein du tribunal.

Les qualités requises

La profession de greffier nécessite d’être organisé et méthodique. Il faut faire preuve de rapidité et d’efficacité afin d’effectuer l’ensemble des tâches qui sont confiés.

L’accès à la profession

Pour devenir greffier, il faut passer le concours de greffier. Le concours de recrutement est ouvert aux étudiants titulaires d’un bac + 2 ans en droit ( BTS, L2…).

Après 4 ans d’expérience, le greffier peut passer le concours interne pour devenir greffier en chef. Il est possible de passer directement le concours de greffier en chef, pour cela il faut être titulaire d’une licence en droit (Bac +3) ou diplômés d’un IEP (Institut des études politiques).

Une fois admis, les étudiants suivent une formation au sein de l’Ecole nationale des greffes situé à Dijon. La formation au sein de cette école dure 18 mois, pendant lesquels les élèves sont rémunérés.

Commentaires