Exceller avec un commentaire d’arrêt, c’est possible!

Le commentaire d’arrêt est un exercice laborieux. Afin de réussir un commentaire d’arrêt, vous devez suivre rigoureusement les différentes étapes du commentaire d’arrêt. Il n’y a pas de secret, l’art de rédiger un commentaire d’arrêt ne s’acquière que par la pratique, alors n’hésitez pas à vous exercer.

f

Trois étapes préliminaires

Lecture et compréhension de l’arrêt

Avant de se lancer dans la rédaction de votre commentaire d’arrêt, il faut impérativement que vous lisiez attentivement l’arrêt en question. En général, une lecture n’est pas suffisante, n’hésitez pas à lire l’arrêt deux ou trois fois si nécessaire. Soyez attentifs aux articles visés et aux termes juridiques employés.

Rédaction de la fiche d’arrêt

Votre fiche d’arrêt doit comporter plusieurs étapes clés (voir la méthode : les sept étapes pour réussir sa fiche d’arrêt)

  • La phrase d’accroche
  • Les faits
  • La procédure
  • Les moyens
  • Le problème de droit
  • La solution de la Cour de Cassation
  • La portée

Elaboration du plan

La difficulté du commentaire d’arrêt réside dans le plan. L’élaboration de votre plan ne doit pas être négligée, il constitue le coeur de votre commentaire. Traditionnellement, un commentaire d’arrêt comporte deux parties ,elles mêmes constituées de deux sous parties.
Vous devez travailler votre plan, la formulation de celui ci est très importante.

Quelques conseils :

  • Evitez les verbes conjugés
  • Soyez concis
  • Veillez à ce que votre titre soit conforme à la partie que vous allez développer

La rédaction du commentaire d’arrêt

L’introduction

L’introduction d’un commentaire d’arrêt se compose tout d’abord des sept étapes votre fiche d’arrêt. A la suite de votre fiche d’arrêt, vous devez dégager deux grands axes, et annoncer votre plan de commentaire.

Les développements

  • La forme

Les développements sont constitués par vos deux parties. Vous devez veiller à équilibrer le volume de vos parties. Les titres doivent toujours être apparents.

I) Titre de votre première partie
Chapeau introduction annonçant vos sous-parties.
A)…
B)…
Transition
II) Titre de votre seconde partie
Chapeau introduction annonçant vos sous-parties.
A)…
B)…

  • Le fond

Comme dans l’exercice de la dissertation juridique, les points les plus importants doivent apparaitre au coeur de votre devoir, c’est à dire dans le I, B et dans le II, A. Ne vous contentez pas de faire de la paraphrase, vous devez faire des citations et ensuite les expliquer.

La conclusion

La conclusion comme dans la dissertation juridique n’est pas obligatoire. Elle peut avoir son charme, cependant, certains professeurs sont très hostiles à la conclusion. Si vous n’avez pas éléments solides à apporter, abstenez vous!

[box couleur =” vert”]”Le plus : En droit administratif, n’hesitez pas à étudier les grands arrêts du droit administratifs.”[/box]

 

 

Commentaires